Friday, May. 26, 2017

Deuxième chance pour Final Cut Pro X

6 décembre 2012

|

Catégorie :

Deuxième chance pour Final Cut Pro X

C’est en substance ce que demande Sam Mestman, monteur, étalonneur et fondateur du site wemakemovies.org, dans un article publié récemment sur le site Movie Maker.

Final Cut Pro X Redemption

Nous sommes tous d’accord que le lancement de Final Cut Pro X en 2010 lors du Supermeet de Las Vegas a été une très mauvais opération pour Apple.
Le contexte : Final Cut Pro 7 avait il y a deux ans une place incontestée de « Rocky Balboa » du NLE : en gros le challenger que personne n’attendait sur le secteur professionnel mais qui au bout de quelques années a fait vaciller Appolo « AVID » Creed de son piédestal.

Le successeur de FCP 7 ne pouvait donc que faire mieux et devait prendre une place incontestée de leader sur le marché.

Mais patatra, Final Cut Pro X est décevant, mais surtout aurait du être présentée comme une version Beta tellement le produit n’était pas abouti ni aussi complet que son prédécesseur. Sam Mestman souligne ici la première erreur d’Apple que tout le monde s’accorde à reconnaître maintenant.

S’y on ajoute à ça, le recul d’Apple sur le segment pro de sa gamme de machine (Arrêt des Xserve, renouvellement timide des Mac Pro ), la réputation d’Apple chez les professionnels a pris un sale coup.

Mais force est de constater que les mises à jour de FCP X se suivent et apportent chacune leur lot, non pas de nouveautés, mais de mise à niveau d’un produit toujours qui semble toujours en cours de développement.
Par exemple, la 10.0.3 apporte le module Multicamera qui pour l’auteur est l’un des plus aboutis du marché.

Du côté hardware, la montée en puissance du Thunderbolt et le nombre grandissant de produit compatible contribuent à créer un écosystème solide et à un cout serré.

Sam Mestman conclue que Final Cut Pro X est passé du produit qu’il utilisait à des fins personnel pour des projets courts au coeur de son système de psot-production pour la societé qu’il gère : We Make Movies Post.
Les trois qualité mise en avant pour cette décision sont : rapidité de montage, performance du logiciel et le hardware Apple.

Cet article m’a effectivement donné envie de ré-ouvrir Final Cut Pro X pour voir s’il faut lui donner une chance ou pas.

Et vous ?

Articles liés

A propos

BroadcastNews

(3) Commentaires

  1. Modane
    6 décembre 2012 at 20:20

    Pareil chez moi. Avec des temps de postprod divisés par deux, et des monteurs enthousiastes.

  2. BroadcastNews
    7 décembre 2012 at 10:57

    Bon, ça confirme ! Je vais vraiment me re-pencher sur la bête alors. Merci.

  3. Romain
    2 janvier 2013 at 02:21

    Moi aussi je fait parti des rare défendeur de final cut , je suis sur que si on lui laissait ca chance en oubliant la mauvaise première impression qu'il nous à tous fait , beaucoup de boite passeraient à ce dernier

Répondre